J'ai accroché

sur le mur

le portrait de l’inconscience

sans image

 

 

mais avec

un souvenir

enfoncé

dans le cœur

 

parcourant le chemin

sur la montagne

de pluie silencieuse

offerte au monde

 

devinant le bruit

de sa légèreté

de sa faiblesse

sur le mur .